J’ai passé un concours de la fonction publique

exam

Sortis de plusieurs années d’études, vous trouvez un travail dans la fonction publique. Halte aux clichés, je vous arrête tout de suite. Seulement, si vous voulez gravir les échelons et assurer la pérennité de votre poste, il va falloir se remettre à réviser pour passer des concours. Argh !  Après près d’un an de lectures, d’apprentissage, de fiches de révision pour se souvenir de ce qu’on a lu, pour retenir les choses les plus importantes, le jour J est enfin arrivé. Vous êtes envoyés à des centaines de kilomètres de chez vous (sinon, ce n’est pas drôle) pour passer ledit concours. Comme vous, près de 200 personnes se sont inscrites à l’examen. Seule une vingtaine aura la chance de décrocher le passe-droit pour obtenir une fonction, une vraie, être titularisé quoi.

La veille, vous priez tous les dieux inimaginables pour que :
– Le sujet vous plaise
– Le réveil ne vous fasse pas faux-bond
– Vos concurrents soient absents (parce qu’ils sont malades, parce qu’ils ont oublié, parce qu’ils sont bloqués dans les transports en commun)
– Vos 10 stylos dans la trousse ne vous lâchent pas.

8 heures. Vous êtes convoqués dans une immense salle pour la première épreuve. En voyant le nombre de tables et de chaises alignés, vous vous dites que finalement, le Bac et les examens à la Fac, c’était du petit lait. Vous déballez vos crayons, stylos, posez délicatement votre bouteille d’eau, votre barre de céréales et votre montre sur la table. Vous n’oubliez surtout pas votre carte d’identité, et attendez impatiemment 9h que le concours débute. Les surveillants se promènent déjà tandis que le pion principal brandit le micro pour faire un bref rappel des règles.
8h55 : on vous autorise à écrire votre nom sur la copie et toutes les données nécessaires concernant le concours.
8h58 : vous avez enfin le sujet sur la table. Attention à ne pas le retourner avant 9h pétantes sinon vous êtes grillés !
9h : ça y est, le cauchemar commence !
10h : le surveillant se fait un malin plaisir en vous disant qu’il vous reste 2h.
10h30 : vous commencez à avoir une crampe à la main ; vous n’avez jamais écrit aussi vite de votre vie !
11h : c’est bon, vous êtes dans les temps, la pression commence à retomber.
11h30 : « Il reste une demie-heure », oui c’est bon, on sait ! Ne remuez pas le couteau !
11h45 : Terminé ! Vous avez la chance de pouvoir vous relire.
11h55 : Copie rendue et tamponnée, signature.
12h : Libéré, délivré !… Enfin jusqu’à 14h, début de la seconde épreuve !

Courage, après ça, il vous faudra attendre 4 mois pour les résultats. Avec un peu de chance, vous serez admissibles à l’oral qui se déroulera un mois après. Et là encore, si vous assurez comme une bête, vous serez titularisé en fin d’année. Ouais, on y croit !

Advertisements

3 réflexions sur “J’ai passé un concours de la fonction publique

  1. Merci de nous avoir plongé dans ce moment ô combien stressant…j’ai l’impression de revivre mes partiels de cette année ha ha
    Quel concours es-tu en train de passer ?
    Bisous 🙂
    Elodie

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s