Vivre à la campagne

vivre à la campagne

Lorsque j’étais petite, j’avais horreur de la campagne. Pour moi, l’idée d’aller m’enterrer ne serait-ce que pendant les vacances dans un petit village relevait de l’exploit ! Le milieu rural était alors synonyme de néant, de fermes et de champs à perte de vue, et surtout d’ennui. Aucun magasin, aucune distraction et aucune activité. Autant dire que j’avais une image bien noire en tête. L’idée d’y vivre plus tard était encore moins concevable. Et pourtant, voilà qu’une vingtaine d’années après, je vous le donne en mille… Je vis à la campagne !

Bien entendu, j’ai changé d’état d’esprit depuis. Comme on dit, « il n’y a que les imbéciles qui ne changent pas d’avis ». Bon, il ne fallait pas non plus que je tombe dans un lieu-dit sans lampadaires et sans aucune ville dans les trente kilomètres aux alentours, qu’on soit d’accord.

J’ai appris à voir les bons côtés de la vie à la campagne : moins de pollution, moins de bruit, davantage de terrain et de verdure, de jolis paysages, avoir la possibilité de se promener dans la nature et surtout vivre dans un endroit propice au calme, où il n’y a pas de vis-à-vis.

Soyons lucides, la vie à la campagne a aussi ses inconvénients. Généralement, notre habitation ne se situe pas à proximité de notre travail. Il y a souvent de la route à faire. Si cette dernière est plutôt agréable en été, cela peut vite devenir un enfer en hiver. Et puis, il y a les commérages, le fait d’être dépendant de sa voiture, d’avoir des tracteurs sur son chemin. Et la petite fille qui sommeille en moi de rajouter : « Et puis ça fouette ! » Non vraiment j’aime vivre à la campagne !

Publicités

2 réflexions sur “Vivre à la campagne

  1. C’est tellement ça ! Quand j’étais ado je rêvais de vivre dans le terrier des Weasley. Je rêvais d’une petite vie à la campagne dans une maison en bois, totalement isolée, tout droit sortie d’un album pour enfant. En vieillissant on devient un peu plus exigeant, une maison à la campagne oui, mais avec une bonne isolation thermique, et puis il ne faut pas être trop loin de la ville non plus, et avec des voisins pas trop trop éloignés (on ne sait jamais)…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s