Trucs et astuces pour lutter contre les enquiquineurs

train

Alors voilà, ça nous est déjà tous arrivé de ne pas avoir le voisin idéal à côté de nous dans le train. Entre le papy qui ronfle, l’ancien taulard, la greluche qui se refait la façade tout en parlant hyper fort au téléphone, et le dragueur invétéré, on en a déjà vu de toutes les couleurs, et on aimerait bien ne plus avoir affaire à eux. Voici donc une liste de cinq trucs et astuces à employer dans le train pour éviter de se retrouver à côté d’un sacré énergumène !

  • Prendre de la place : oui je sais, y’a plein d’affiches dans les transports qui disent qu’au contraire il faut laisser de la place, se montrer courtois, poli, blablabla…Oui mais celui qui a créé ces affiches n’a jamais pris le train ! Alors première petite astuce : lorsque vous occupez une place où il y a deux sièges, mettez votre sac à dos, voire votre valise à côté de vous. Généralement, les gens ne vous demanderont pas de vous faire de la place (en tout cas pas les tordus) à moins que le train soit vraiment bondé et encore…Certains préfèrent s’accrocher à n’importe quelle barre pendant une heure plutôt que d’être assis confortablement (à moins qu’ils souhaitent éviter un voisin potentiellement collant)

 

  • Avoir l’air méchant : certes ce n’est pas évident mais avouez qu’il y a de l’idée. Est-ce que vous, vous iriez vous s’asseoir à côté d’un type qui est tout sauf rassurant ? Non ! Alors montrez les crocs !

 

  • Téléphoner : Allez quoi, personne n’a envie de se mettre à côté de quelqu’un qui a le téléphone collé à l’oreille durant tout le trajet, surtout si le passager en question n’est pas discret. Bon, ne criez pas non plus trop fort non plus, sinon c’est le contrôleur que vous allez attirer !

 

  • Écouter de la musique : Pas dans le sens où vous écoutez la musique à fond. Non du tout, vous n’êtes pas du genre à vous bousiller les oreilles. Mais plutôt faire comme si vous étiez occupé, un peu dans votre monde. Et si vous fermez en plus les yeux, ça sera parfait ! Personne n’osera vous déranger !

 

  • Avoir un ami imaginaire : Attention, je ne vous demande pas de parler comme s’il y avait quelqu’un à côté de vous, ce serait très bizarre ! Non, dîtes plutôt à la personne qui souhaite s’asseoir à côté de vous, qu’il y a déjà quelqu’un (qui est sans doute allé faire un tour au petit coin à ce moment-là), ou que la place est réservée pour un ami qui monte à la prochaine gare. Tout ça avec l’air le plus sérieux du monde et c’est dans la poche !
Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s