Il était une fois MSN

msn

MSN, messagerie instantanée d’excellence qui a séduit aussi bien les pré-ados, que les adolescents ou encore les adulescents. MSN, la messagerie qui rapprochait les gens qui habitaient loin les uns et des autres et qui éloignaient les gens qui étaient proches. MSN, la technique pour travailler ensemble même en étant pas l’un à côté de l’autre. MSNOn pouvait parfois y passer des heures sans jamais réellement savoir pourquoi.

On s’ajoute des contacts, on s’bloque, parfois on se « wizz ». On met un avatar, une citation, un pseudo coloré, pour faire joli ou pour donner à réfléchir. On résume sa vie en une phrase histoire de faire savoir à la bande de copains qu’on a une patate d’enfer, qu’on a participé à une super chouille la nuit dernière et qu’on ne tient pas aussi bien l’alcool qu’on ne le pensait. On met plein de couleurs, choisies délicatement en fonction de nos états d’âme. On fait parfois semblant d’être « occupé », « absent » ou « hors ligne » pour éviter certaines personnes. On s’fait une bibliothèque de sons remplie de chansons de Disney, de répliques de films cultes et de bruits plus bizarres les uns que les autres. On adore les smileys…Celui qui fait un clin d’œil, qui tire la langue ou qui est tristounet. On les utilise à « donf » pour donner un ton à une conversation ou exprimer notre humeur.

Sur MSN, on retrouve sa bande de potes, on leur parle pendant plusieurs minutes, voire plusieurs heures même si on a passé la journée avec eux. On se raconte tout et n’importe quoi, comment va la vie, la famille, les études, les amours. On parle sans tabou, ou presque. On multiplie les points de suspension pour suggérer, on guette la liste de contacts en attendant certaines personnes, on exprime des choses qu’on aurait plus de mal à dire à voix haute. On peut parler à des gens qui se situent à des centaines de kilomètres de nous sans aucun problème puisque MSN brise la distance. On envoie un mail en un clic, un message de manière instantanée. On peut travailler avec son binôme, faire une mini vidéo-conférence, jouer au jeu Uno ou au démineur tout en testant nos connaissances sur les séries TV. On a le droit d’allumer notre webcam pour que l’autre nous fixe sans qu’on ait forcément besoin de le fixer en retour. Avec MSN, on dit bye-bye aux factures téléphoniques hallucinantes ; on dit bonjour aux mots abrégés et aux expressions telles que LOL, MDR, PTDR, EXPLDR qu’on ne dirait pas à son patron s’il venait à nous raconter une p’tite blague près de la machine à café. MSN a révolutionné la communication, a permis de s’exprimer librement. MSN, les ados y étaient complètement accros.  RIP MSN.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s