Quand la SNCF déraille…

e089e2803e8f56f247be230289cc2168

La SNCF est une entreprise merveilleuse qui a cependant la fâcheuse manie de se mettre en grève au moins deux fois par an. C‘est d’ailleurs presque devenu une tradition, surtout au mois d’octobre. « Dis donc Martine, on est déjà le 20 et y’a pas de grève des cheminots…Tu ne trouves pas ça bizarre toi ? » Vous allez me dire : « Oui mais y’a un service minimum »…Effectivement, minimum ! C‘est simple, tous les trains de votre ligne circulent SAUF celui que vous voulez prendre. Et quand par miracle, celui de 8h45 est bel et bien présent, méfiez-vous des apparences, il finit souvent par partir en retard ou par être remplacé par un car qui met 2h à arriver !

Et que dire de ce qui nous arrive en période normale ? A combien d’explications douteuses (lorsqu’il y a explications) avons-nous droit en une année ? Eh bien sachez que si votre TER n’est pas à l’heure, c’est souvent pour les raisons suivantes :

  • Une saturation des voies (aujourd’hui, ils ont décidé de faire circuler les trains sur une voie unique pour faire des économies) ;
  • Un accident de personne (comprenez par là qu’une personne a fait un malaise dans le train qui précède le vôtre ou qu’un con s’est jeté sur la voie pour en finir mais sans penser aux retards que ça allait engendrer dans le trafic !)
  • Des animaux sur la voie (qui ont souhaité camper dessus quelques heures, histoire de bien vous emmerder…ça arrive avec des gamins aussi, ‘faut le savoir !)
  • La mise en place tardive d’une locomotive (encore un chauffeur qui ne s’est pas levé ce matin)
  •  Difficultés de gestion du trafic (en gros, les gars qui s’occupent de ça, sont en pause café/apéro ou en grève, ou en train de faire la sieste)
  • Un problème de patinage (non, ce n’est pas Candeloro qui est sur les rails, mais des feuilles mortes)

Et c’est sans compter les retards à durée indéterminé ou qui passent de 5 à 50 minutes sur l’écran (alors que vous veniez juste de tourner la tête). Le pire est bien sûr de voir clignoter le petit mot « supprimé » plusieurs fois d’affilées, histoire de bien remuer le couteau dans la plaie.

Mais dans tous les cas, la SNCF vous PRIE de l’excuser pour la gêne occasionnée….et vous INVITE à ne pas ouvrir les portes puisque le train est arrêté en pleine voie. Merci de votre compréhension !

Publicités

Une réflexion sur “Quand la SNCF déraille…

  1. Ahh j’ai adoré l’article, et c’est bien vrai, à chaque fois qu’il y a une grève, c’est pour ma pomme au niveau des horaires!
    Mais bon, on va dire que le reste de l’année, la SNCF s’en sort plutot pas mal 🙂

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s