A bicyclette !

large6

Quand on roule en voiture sur une départementale où on est limité à 90 km/heure et qu’on voit un gars en vélo à l’horizon, on se dit : « Oh non ! » Dépasser un cycliste est une chose qui demande parfois beaucoup de patience ; imaginez si en plus, ce con s’amuse à slalomer à gauche et à droite…

Mais lorsque nous nous retrouvons à la place de ce cycliste, les choses deviennent complètement différentes.

Souviens-toi avec tendresse et émotion des paroles prononcées par tes parents alors que tu n’avais que six ans : « Ma chérie, je crois qu’il est temps qu’on enlève les petites roues et que tu apprennes à faire du vélo ! » Horrifiée, tu as fermé les yeux, persuadée qu’il ne s’agissait que d’un cauchemar mais non ! Supprimer les petites roues, mais pourquoi faire ? Elles ne me dérangeaient absolument pas !
Et puis finalement tu as essayé… Ce n’était pas joli joli au début… Papa se tenait à côté de toi et te poussait pour que tu aies de l’élan. En vain. Tu as vidé la boîte de pansements et ton genou virait souvent au rouge. Avec persévérance, tu as fini par y arriver ! A toi les courses entre amis, les promenades et la difficulté le lendemain matin de pouvoir t’asseoir correctement sur une chaise tellement tu avais mal aux fesses…

Au fil des années, tu as fini par te rendre compte d’un tas de trucs. Par exemple, les chemins qui te semblaient plats à vue d’œil ne l’étaient pas tant que ça ; le Tour de France n’est pas un jeu d’enfants ; le monocycle ce n’est pas la même chose que le vélo à deux roues.

Enfin, voyons la réalité en face : le vélo d’appartement est beaucoup moins fatigant et surtout plus pratique : on peut lire tout en « conduisant » ; on peut s’arrêter quand on veut [chose qui est impossible lorsqu’on monte une côte à moins de marcher et de tenir son vélo] ; on n’a pas besoin de faire attention puisqu’on ne se trouve pas sur la route [et on n’emmerde par conséquent aucun automobiliste en étant dans son salon]. Et si on n’est pas sportive, au moins en étant chez soi on ne pousse pas un énorme soupir en voyant la montée qui se prépare devant nous et on ne ralentit pas le groupe qui nous tient compagnie pendant notre balade. Croyez-moi, c’est l’expérience qui parle…

Advertisements

Une réflexion sur “A bicyclette !

  1. Le vélo est un moyen de transport économique,
    mais pas tout à fait adapté aux routes.
    En exemple j’ai eu le cas d’un chauffeur de taxi qui avait pris un sens interdit
    dans une rue étroite, et pour mon malheur j’étais dans l’autre sens en vélo.
    J’ai du fuir car le conducteur cherchait le coup de point en prétextant qu’il fallait faire du vélo à la campagne et pas dans la cité et que par ma faute il avait du ralentir son véhicule !!!
    Cordialement

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s