Il pleut, il pleut bergère…

img1487046904_large« Il fait moche », « Pff ! Il n’arrête pas de pleuvoir… », « Vous avez vu ce temps dehors ? C’est déprimant ! » Cela fait maintenant plusieurs semaines que l’on entend ces phrases à répétition. Dans la rue, au travail, à l’école/ l’université, en famille, les gens n’arrêtent pas de se plaindre du temps qu’il fait. Et souvent, ce sont ces mêmes personnes qui, en été, vont râler parce que soudainement,  « il fait trop chaud, c’est intenable. » Allez comprendre…

Oui, je sais : la météo est un sujet banal, sur lequel on peut échanger avec n’importe qui, y compris des inconnus : la boulangère, le facteur, la caissière du supermarché où on fait les courses. Il sert à bavarder poliment, sans faire allusion à la vie privée, ni à des thèmes un peu plus fâcheux où l’on n’est pas forcément d’accord.

Sauf que ça suffit avec la météo ! Il pleut, certes. Il fait froid, OK. Mais :

1)      Il y a beaucoup plus grave dans la vie ;

2)      Râler n’y changera rien, vous ne pouvez pas modifier le temps.

On a beau répéter ces deux arguments ultra-avancés, rien n’y fait, les gens persistent. Le pire dans l’histoire, c’est que quand on y regarde de plus près, ceux qui pestent après le temps ne devraient pas avoir à s’en préoccuper parce qu’ils sortent peu (exemples tirés au hasard : les retraités, les seniors).

Une étude a récemment prouvé que parler de la météo maussade (enfin quand je dis « parler, je veux dire « maugréer), c’est bon pour le moral, ça fait du bien de partager son ressenti là-dessus. Mouais, en attendant, ça ne fait pas avancer le schmilblick et ça embête (pour ne pas être vulgaire) tous ceux qui s’en fichent (comme moi) du temps qu’il fait dehors.

Alors, oui je peux comprendre que la météo actuelle peut poser problème dans certains cas que l’on peut excuser comme :

–          L’organisation d’un événement particulier : barbecue, sortie dans un parc, vacances en bord de mer, mariage…

–          Le travail en extérieur : les ouvriers du bâtiment, les personnes œuvrant dans les espaces verts, les agriculteurs, et j’en passe…

Mais au-delà, stop ! On en fait une overdose de ce sujet de conversation ! Vous n’avez rien d’autres à dire ?! Prenez un peu votre mal en patience… Même certains médias osent en parler en Une. En Une ! Vous vous en rendez compte ?! Comme s’il n’y avait pas plus préoccupant en France ou à l’étranger…C’est à en perdre la raison.

Publicités

Une réflexion sur “Il pleut, il pleut bergère…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s