N’oubliez pas votre brosse à dents

Candy_by_poppels90_large

Il y a une citation d’Alex Métayer [humoriste] qui dit :  » Y’a trois choses qu’on ne peut pas regarder en face : le soleil, la mort et le dentiste. » Et c’est vrai. Avoir rendez-vous chez le dentiste même pour un simple contrôle, c’est comme si on allait à l’abattoir : on a l’impression qu’on n’en reviendra pas ! Lorsqu’on téléphone à la secrétaire médicale pour obtenir une date et qu’elle nous donne un rendez-vous pour dans deux mois, on s’en réjouit presque parce que c’est loin. Mais ça a beau être dans quelques semaines, on y pense quand même une fois par jour au minimum. On se fait toute une montagne pour une simple visite de courtoisie. On a toujours tendance à imaginer le pire. Et lorsque par miracle il nous arrive de positiver en s’installant sur le siège du dentiste, il y a quelque chose qui cloche : une carie, un abcès, des dents de sagesse à arracher ou encore un appareil dentaire à enfiler.

L’endroit quant à lui n’est pas très chaleureux. Tapisserie blanche, peintures abstraites, poster détaillant chaque dent, le tout avec bruit de fraise en arrière-fond. Dans la salle d’attente, l’ambiance n’est pas non plus très festive. Des yeux angoissés, un ou deux enfants au bord de la crise, quelques patients qui ne peuvent s’empêcher de bouger leur jambe pour évacuer un peu le stress et nous au milieu de tout ça, les mains congelées, faisant semblant de lire une vieille revue. A 13h25, on appelle votre nom… »Hors de question ! Je ne bougerai pas, je n’ai rendez-vous qu’à 13h30, laissez-moi encore mes 5 minutes de non-souffrance!! ». Finalement on s’avance d’un pas mal assuré jusque dans la petite pièce. Le siège paraît immense, les outils aussi. Soudain, notre esprit se remémore un tas de souvenirs : la petite souris qui glissait une pièce de 5 francs sous l’oreiller en échange d’une dent de lait enlevée avec douceur, le goût désagréable qu’on garde pendant quelques heures quand on sort de chez le dentiste après s’être fait arracher une dent, la sensation d’avoir des dents parfaites grâce au super détartrage qui rend la bouche toute lisse, et j’en passe…
Et puis ce moment d’absence s’en va, on est aveuglé par la lumière forte, la gueule grande ouverte, poussant un petit cri aigu dès qu’on nous touche un peu trop. On se retrouve avec un tuyau en bouche, tel un plongeur faisant de l’apnée, ayant du mal à déglutir correctement. On est dans l’incapacité de répondre aux longues questions du dentiste, qui n’a rien trouvé de mieux que de faire son interrogatoire maintenant, alors qu’on a la bouche pleine. On dirait que ça dure des heures alors qu’en dix minutes ou presque le problème est réglé. On s’retrouve au comptoir à régler la consultation tout en ayant de belles joues de hamster. Et même avec la mâchoire à moitié endormie, on arrive à afficher un petit sourire tellement on est content que ça soit enfin fini !

Advertisements

Une réflexion sur “N’oubliez pas votre brosse à dents

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s